Couleur agrume : Meaux et sa CPAM au design vitaminé

WILFRID DEYDIER

ARCHITECTE D'INTERIEUR

Un délicieux citron vert givré, c’est la saveur acidulée et rafraichissante que l’architecte Wilfrid Deydier a concocté pour les visiteurs de la Caisse d’Assurance Maladie de Meaux en Ile-de-France.

Afin d’accueillir les malades dans une atmosphère vivifiante et vitaminée.

 

CPAM de Meaux : un avant/après saisissant.

La  CPAM de Meaux a lancé un concours national afin de dénicher l’architecte qui redonnerait un coup de jeune à ses locaux tristes et impersonnels. Elle pourrait ainsi offrir chaleur et gaité au grand nombre de malades qui la visite chaque jour.

Lauréat de ce concours d’Etat, Wilfrid Deydier a alors métamorphosé les lieux, cassant tous les murs pour réorganiser l’espace et redistribuer les volumes, de façon aérée et harmonieuse.

Tout a donc été revu, du sol au plafond.

Les plafonds ont été percés de spots lumineux qui scintillent comme des gouttes de rosée matinale. Imaginés dans un contraste de placoplâtre et de plafond tendu semi-brillant,  ils sont ornés de corniches arrondies qui apportent élégance et dynamisme à l’espace.

Ces mêmes courbes que l’on retrouve au sol et qui indiquent de façon ludique et graphique le sens de circulation aux visiteurs.

Toujours dans une optique d’espace et de convivialité, l’architecte a imaginé une CPAM en open space. Astucieux, les bureaux confidentiels ne sont plus isolés par des pans entiers de murs, mais par de fins tissus acoustiques piégeurs de sons.

 

Des vitamines et des fleurs.

Dans ce projet, et comme dans toutes les créations de l’architecte Wilfrid Deydier, la couleur tient une place prépondérante. Plus que d’habiller les espaces, les teintes qu’il imagine donnent vie aux lieux, les imprégnant d’une atmosphère toujours très particulière, éveillant nos souvenirs et nos cinq sens.

La griffe colométrique de l’architecte est ici une palette de vert, d’orange et de blanc. Un vert lumineux qui donne à cette agence des allures de garden party. Et des banques d’accueil au plexiglas givré rafraichissantes comme un sorbet au citron vert.

Toujours dans une dynamique vitaminée, les sièges métallisés pétillent comme une délicieuse orange pressée.

Et pour le versant céleste et aquatique du projet, on note les courbes bleutées au sol, mais aussi cette mosaïque azur et mauve dont l’architecte a passé commande dans la luxueuse boutique de Bisazza.

Enfin, les pans de murs mauves du pôle informatique ont été travaillés avec un stucco patiné à la spatule et mélangé à la poussière de marbre pour un effet brillant et marbré.

Si la couleur imprègne les lieux de vigueur et de force, le thème floral apporte quand à lui naturel et douceur au projet.

Comme ces marguerites graphiques gravées dans la tôle blanches et aux allures de persiennes, ou ce magnifique magnolia aux fleurs jaunes et acidulées.

 

Quand le design s’invite à la CPAM

Cette Caisse Primaire de l’Assurance Maladie a été conceptualisée pour recevoir un mobilier esthétique et fonctionnel qui puisse être reproduit dans les autres agences.

L’ensemble, que l’architecte a fait fabriquer en Italie, a donc été pensé pour être modulable et repositionnable à l’infini comme ces luminaires à ailettes et les murets accrochés aux poutres. A l’image d’un jeu de Légo, les éléments sont conçus pour s’adapter les uns aux autres. Tables, panneaux en méthacrylates ou en marguerites ajourées peuvent être ajoutés ou retirés.

A la manière d’un médecin qui soigne ses malades, Wilfrid Deydier a redonné vie à la CPAM de Meaux en la vivifiant par des couleurs agrume vitaminées. Un esprit printanier, soigné et fleuri où l’on se sent accueilli, et dont beaucoup d’autres pôles d’accueils administratifs mériteraient de s’inspirer.