6 idées d’architecte pour relooker son intérieur

WILFRID DEYDIER

ARCHITECTE D'INTERIEUR

Ce couple habite une jolie maison de deux étages située en région parisienne. Ils aimeraient la réaménager avec un style au cachet qui leur ressemblerait d’avantage. Pour réaliser ce projet qui leur tient à cœur, ils ont fait appel à l’architecte d’intérieur Wilfrid Deydier qui a métamorphosé les lieux, pour le plus grand plaisir du couple. Alors, un intérieur au relooking réussi, on fait comment ? En suivant  ces 6 idées lumineuses que Wilfrid Deydier nous dévoile aujourd’hui.

 

Idée n°1 : Un maximum de rangements pour une maison  aérée

Pour que l’espace soit aéré et agréable, l’architecte conseille d’aménager un maximum de rangements. Plus les agencements seront discrets, plus le lieu de vie sera épuré et visuellement reposant.

On fait comment ? – En créant un dressing qui, imaginé dès l’entrée de la maison comme chez X et Y, permet de ranger manteaux et sac en un clin d’œil.

–  Couteux certes, le sur-mesure est pourtant la garantie que chaque centimètre d’espace sera utilisé,  comme ce placard de 45cm de profondeur que l’architecte a fait construire dans la salle à manger pour y ranger toute la vaisselle du couple.

– Enfin, les rangements peuvent devenir des objets de design et de décoration comme ces caissons laqués blancs et taupes disposés tantôt à la verticale, tantôt à l’horizontale dans le séjour.

 

Idée n°2 : Un double plafond pour dissimuler fils et câblages

Rien de plus inesthétique que les fils toujours compliqués à dissimuler et qui gâchent le décor !

On fait comment ? Ici, l’architecte a trouvé l’ingénieuse idée de créer un faux plafond. En cathédrale et illuminé de LED, il donne non seulement beaucoup de caractère à la pièce, mais il a surtout permis d’y dissimuler tous les fils. S’y trouvent même les gaines de climatisations, qui sont ainsi complètement invisibles. Le tout sous un plafond d’à peine 2m50 !

 

Idée n°3 : Différents angles lumineux : lustres, LED et lampes halogènes

L’un des secrets du design d’intérieur réside dans le traitement de l’éclairage. Primordial, il sculpte les ombres et les lumières, dévoile un volume pour en tamiser un autre, agrandit l’espace et lui confère son atmosphère. On l’a donc bien compris, pas de relooking réussi sans une bonne mise en scène lumineuse.

On fait comment ? En jouant sur différents types d’éclairages, à différents endroits de la pièce: l’architecte mise ici sur un maximum de clarté en mêlant spots lumineux encastrés dans le faux plafond et éclairage LED placé dans le plafond cathédrale. Il inscrit aussi sa griffe personnelle avec 2 lustres en cristal de Murano, l’un à 6 branches dans la salle à manger, et le même à 8 branches dans le living.

A noter que les miroirs sont aussi l’occasion de multiplier la luminosité d’une pièce : on en profite pour le choisir décoratif comme ce superbe miroir au cadre en argent sculpté déniché par l’architecte chez Le Roi Merlin.

 

Idée n°4 : Oser la couleur pour un lieu au look unique

Tel l’artiste peintre, on joue de notre palette pour personnaliser la déco. Exit les intérieurs totalement blancs ou saturés de couleurs : tout est question de finesse.

On fait comment ? Comme chez X et Y, on met en relief les couleurs prononcées par touches, sur un canevas à la teinte claire et douce.

Ici, la toile de fond est un éventail de tons élégants : du grège pour les murs, du blanc pour les chaises ou la rampe. Des gris raffinés comme sur ces  magnifiques fauteuils en cuir signés Roche Bobois. Et des reflets d’argent pour les voilages ou le carrelage à effet de béton lavé.

Sur cette base neutre, Wilfrid Deydier introduit le tapis aux couleurs fauves, le mur cerise de la cuisine et une pointe de turquoise rafraichissante avec le fauteuil design signé Roche Bobois et ses vases Villeroy et Boch assortis.

 

Idée n°5 : Jeu de matières

En plus du travail sur les couleurs, multiplier les matériaux donne du relief et du caractère à un intérieur.

On fait comment ?contraster les revêtements comme ici fauteuils gris en cuir / fauteuil turquoise en tissu

contraster murs blancs/ murs travaillés. L’architecte a par exemple imaginé ce pan de mur de la salle à manger à l’aspect de cuir patiné et aux reflets cuivrés, manière intéressante de mettre en valeur l’alcôve centrale blanche en Placoplatre.

multiplier un même motif sur différents matériaux comme ici des bandes verticales présentent non seulement sur les voilages mais aussi dans un dégradé de grège sur le mur de l’escalier. Verticalité et horizontalité également symbolisées par le placement des caissons laqués.

 

Idée n°6 : Créer son art de vivre, c’est bâtir un intérieur à notre image

Relooker son intérieur, c’est y replacer de la cohérence et surtout y inscrire son art de vivre.

On fait comment ?En mettant en scène nos passions et ce qui nous inspire. Par exemple, X et Y ont beaucoup voyagé en Afrique, un continent qu’ils affectionnent. Alors l’architecte introduit tableaux et objets ramenés de leur voyage à même le projet. Illustration faite avec le mur grège de l’entrée, parfaite base neutre pour mettre en valeur les tableaux africains aux couleurs chaudes.

En faisant de la récup’ et en mettant en scène, autrement, certains de nos anciens objets comme ici la table basse en verre ou le maintien du parquet sur les marches.

Histoire que ce nouvel intérieur garde certaines affinités avec notre passé.